business model

Entrepreneur : découvrez ce qu’est le business model d’une entreprise ?

min
19/07/2021
Nathalie AUTARD

Quand on veut créer son entreprise, il faut traduire son idée de départ en projet concret et viable. Il existe pour cela plusieurs éléments à formaliser, dont le business model ou modèle économique. On vous explique aujourd’hui en quoi le business model est indispensable pour votre projet de création d’entreprise.

À quoi sert un business model ?

 

 

Le business model sert à décrire comment vous allez créer de la valeur et garantir la pérennité de votre activité. Il s’agit donc de définir votre concept et de décrire votre offre de manière détaillée : ce que vous allez vendre, à qui, de quelle façon et pour quel bénéfice. 

Attention, le business model est différent du business plan et ne peut pas s’y substituer. En effet, le business plan permet de dérouler votre plan de développement et votre stratégie, en général sur 3 ans. Il comprend donc une partie rédactionnelle, qui décrit notamment l’offre, le marché, le positionnement, et une partie chiffrée qui présente le plan de financement et les prévisions en termes de chiffre d’affaires et de trésorerie. 

Le business model est indispensable dans votre démarche de création d’entreprise :

  • Il vous permet de concrétiser votre projet en décrivant votre concept
  • Il met en avant vos points de différenciation avec la concurrence et la valeur ajoutée que vous proposez
  • Il rend votre offre plus claire, aussi bien pour vous que pour vos partenaires.

Autrement dit, c’est grâce à un business model solide que vous pourrez réaliser votre business plan.

 

 

 

Comment construire son business model ?

 

 

Il n’y pas un seul business model valable, car tout va dépendre de la nature de votre projet et de vos objectifs, mais aussi de vos possibilités de financement. 

Gardez en tête que le but est de construire un modèle économique viable. Pour cela, vous pouvez vous poser les questions suivantes et mettre les réponses par écrit :

  • Quel produit ou service souhaitez-vous proposer ?
  • Cette offre répond-elle à un vrai besoin ?
  • En quoi se démarque-t-elle des autres ?
  • Qui sont vos clients ?
  • Comment allez-vous les atteindre ?
  • Quelles seront les sources de revenu de l’activité ?
  • Quels moyens faut-il mobiliser pour créer votre offre ?
  • Quels seront vos coûts principaux ?

Pour élaborer et affiner votre business model, une chose est sûre : il ne faut pas hésiter à demander conseil, et même à vous faire accompagner. Que ce soit auprès de votre réseau professionnel, ou d’un prestataire qualifié tel que votre expert-comptable.

 

 

 

Des exemples de business model qui ont fait leurs preuves

 

 

En matière de business model, il ne s’agit pas forcément de réinventer la roue. Votre modèle peut tout simplement être celui de la transaction : revendre des produits achetés à des grossistes en réalisant une marge. Ou bien celui du financement par la publicité, adopté par de nombreux sites Internet.

Il existe d’autres modèles un peu plus élaborés. C’est le cas notamment d’entreprises comme Gillette ou HP, qui vendent un produit de base (rasoir, imprimante) à un prix plutôt bas. Mais cela oblige le client à s’approvisionner ensuite régulièrement en consommables pour utiliser son produit.

D’autres logiques ont également émergé, comme celle du low cost par exemple, utilisée notamment par Ryanair. Ici, l’offre de base est à un prix ultra compétitif pour attirer les prospects. Mais pour répondre à leurs besoins, les clients vont devoir payer des suppléments pour à peu près tout… ce qui fait gonfler le prix final.

En tout cas, on le voit à travers ces exemples : ces entreprises ont réussi à se développer et à s’imposer parce qu’elles ont su définir un business model pertinent pour leur marché. Le business model permet d’élaborer une base économique solide pour votre activité, de façon à la pérenniser.

 

 

 

Le business model, un outil pertinent y compris pour les indépendants

 

 

Évidemment, il n’y pas que les grandes entreprises ou mêmes les commerces physiques qui sont concernés. Certains business model se prêtent bien à une activité indépendante, qui peut même être réalisée en grande partie à distance :

  • L’abonnement : le client paye une somme mensuelle, trimestrielle ou annuelle qui lui donne accès à un produit ou à un service. Ce modèle permet de générer des revenus réguliers et apporte donc une bonne stabilité
  • Le freemium : ce modèle se base sur la mise à disposition gratuite d’une partie de l’offre, dans le but d’attirer les clients et de les convaincre d’utiliser la version payante (également appelée premium)
  • L’affiliation : ce modèle peut prendre plusieurs formes. Soit un vendeur touche une commission en vendant une offre ou un produit pour le compte d’une autre entreprise, grâce à son réseau ou ses compétences en communication, à l’image de certains blogueurs ou influenceurs. Soit le vendeur ouvre sa plateforme et sa base de clients à des vendeurs tiers, contre le versement d’une commission sur les ventes : c’est le développement des marketplaces (places de marché).

 

 

 

L’essentiel à retenir

Le business model est au cœur de toute démarche entrepreneuriale, car il permet de définir comment vous allez gagner de l’argent. C’est donc une étape capitale qui nécessite souvent l’accompagnement d’un expert-comptable, véritable élément de confiance face aux banques.

 

Vous avez d’autres questions ? Contactez l’un de nos experts 

Nathalie AUTARD

Resp. Publication SEO

Domiciliez votre siège social à Paris en moins de 24 heures